Opportunités d'investissement

Mon guide

Logistique

  • Partager

Présentation du secteur

La stratégie nationale pour le développement de la compétitivité logistique, qui a fait l'objet du contrat-programme 2010-2015, prévoit de réduire les coûts logistiques de 20 à 15 % du PIB.

Portant notamment sur la réalisation de 70 plateformes logistiques dans plusieurs villes (2.080 ha) d'ici 2015, la nouvelle stratégie logistique du Royaume, ambitionne d'accélérer la croissance économique de 0,5 point de PIB par an, soit 5 points de PIB en 10 ans.

Offre Maroc

  • La nouvelle stratégie logistique, qui vise à gérer de façon optimale les flux grandissants de marchandises tant à l'import qu'à l'export, se veut donc un maillon essentiel de toutes les stratégies sectorielles et leur clé de voûte pour servir directement les intérêts des opérateurs économiques et renforcer leur compétitivité.
  • A travers l'organisation du transport et des flux de marchandises autour des 70 plateformes logistiques (Zones logistiques Multi-flux) directement connectées aux ports et aux infrastructures autoroutières et ferroviaires et à proximité des sites de production et de consommation, la Stratégie logistique permettra une régulation du transport de marchandises par camion, en particulier dans les villes et une diminution de la congestion dans les centres villes en limitant les flux urbains aux camions de petits tonnages pour l'approvisionnement.
  • La nouvelle stratégie logistique aura également un impact très appréciable sur l'environnement puisqu'elle permettra une diminution de 35% des émissions de CO2 liées au transport de marchandises, contribuant ainsi aux objectifs d'amélioration de la politique environnementale.
  • Ces améliorations devraient générer une plus value économique directe de 20 milliards de dirhams (MMDH) et globale (directe et indirecte) de 40 MMDH sur la même période et la création de 36.000 nouveaux emplois d'ici 2015 et environ 100.000 à l'accomplissement de la stratégie 15 ans plus tard.



Moyens mis en œuvre

  • Investissement global de 60 Milliards DH, dont les deux tiers par le secteur privé,
    • Développement et mise en œuvre d’un réseau national intégré de 70 Zones Logistiques Multi-Flux (ZLMF)
    • Mise à niveau et incitation à l’émergence d’acteurs logistiques intégrés et  performants
    • Développement des compétences à travers un plan national de formation dans les métiers de la logistique (61.000 personnes d'ici 2015)
    • Mise en place d’un cadre de gouvernance du secteur et de mesure de régulation adaptée
       


Gouvernance

  • Création de l’Agence marocaine de développement de la logistique et d’un observatoire chargé du suivi des indicateurs de performance du secteur

Autres secteurs en expansion

Afficher : 0 à 0 sur 0