Espace Médias

Mon guide

Actualités

  • Partager

Deuxièmes assises de l'industrie : Croissance confirmée
Paru le  05/05/2011 - Général

Deuxièmes assises de l'industrie : Croissance confirmée

Le ministre de l’Industrie, du commerce et des nouvelles technologies, Ahmed Réda Chami, a présenté, jeudi 5 mai à Casablanca, le bilan de la mise en œuvre du Pacte national pour l’émergence industrielle. L'objectif de la création de 15.000 emplois a été atteint, a déclaré le ministre.

Lancé en 2009, le Pacte national pour l’émergence industrielle vise, à l’horizon 2015, l’augmentation du PIB industriel de 50 milliards DH additionnels, la création de 220.000 emplois, la mobilisation de 50 milliards DH d'investissements privés et la génération d'un volume supplémentaire d'exportations de 95 milliards DH. Les Assises de l’Industrie, qui se sont déroulées ce jeudi à Casablanca, constituaient ainsi le premier bilan de ce pacte.

Création d’emplois : l’automobile en tête de cortège

“L’objectif de création de près de 15.000 emplois en 2010 a été atteint”, a déclaré Ahmed Réda Chami. Avec près de 52.000 nouveaux postes créés l’année dernière, l’industrie automobile arrive en tête des secteurs générateurs d’emplois. L’offshoring, en pleine expansion au Maroc ces dernières années, a généré 46.000 nouveaux emplois. L’électronique n’en a enregistré que 9.000 et l’aéronautique 7700.

A en croire ces statistiques, ces secteurs industriels, qui forment avec le textile et l’agroalimentaire les métiers mondiaux du Maroc (MMM), ont enregistré la création de 100 000 nouveaux emplois entre 2004 et 2010.

Exportations des MMM: l’automobile toujours en tête

Les exportations dans le secteur de l’industrie automobile ont atteint 18,9 milliards DH qui arrive ainsi au premier rang des recettes générées par les MMM, toujours selon la même source. L’électronique a fait gagner au pays 6,8 milliards DH, suivi par l’offshoring avec 6,3 milliards DH et, enfin, arrivent les industries aéronautiques qui ont exporté pour 6,2 milliards DH.

Selon le bilan présenté lors de ces 2èmes Assises de l’Industrie, les exportations dans ces quatre secteurs ont enregistré une progression de 30% entre cette année et la précédente.

Compétitivité des PME

Une attention particulière est accordée aux PME qui constituent plus de 80% du tissu économique national. C’est ainsi qu’afin de permettre l’élargissement de la catégorie d’entreprises pouvant bénéficier des aides de l’Etat, une nouvelle définition des PME a été adoptée à l’échelle nationale. Selon cette dernière, est considérée comme PME, toute entreprise qui a un chiffre d’affaires inférieur ou égal à 175 millions DH. Parallèlement, des programmes ont été initiés pour l’amélioration de la compétitivité des PME.

C’est ainsi que 33 entreprises ont bénéficié du programme Imtiaz à travers lequel une prime à l’investissement peut atteindre 5 millions DH par PME. L’impact attendu sur les cinq prochaines années, selon le bilan présenté par le ministre de l’Industrie, est d’atteindre un chiffre d’affaires cumulé de 10 milliards DH. La valeur ajoutée attendue de ces entreprises est de 3 milliards DH.

La contribution de l’Etat, dans le cadre de ce programme, est de 113 millions DH. Le deuxième programme, Moussanada, qui est un accompagnement pour la modernisation de ces petites entreprises, a profité à 299 entreprises pour un total de 390 actions d’appui. L’Etat a déboursé dans le cadre de Moussanada 38 millions DH.

36 importateurs dans le textile et cuir soupçonnés de sous-facturation

Dans le cadre de la lutte contre la sous-facturation, un groupe de travail a été mis en place dans un esprit de partenariat public-privé. Ce dernier a permis l’identification de 36 importateurs dans le textile et cuir.

D’autre part, un texte de réglementation adopté par la Loi de finances 2011 permet désormais à la Direction Générale des Impôts de procéder à des contrôles ponctuels de la comptabilité des entreprises.

Source : Au fait