Espace Médias

Mon guide

Actualités

  • Partager

Le Maroc cible les investisseurs des pays du Golfe
Paru le  26/05/2011 - Général

Le Golfe, prochaine cible de l’AMDI

  • Un deuxième roadshow en direction de 5 pays de la région
  • 35 projets dans différents secteurs seront présentés



L’Agence marocaine de développement des investissements (AMDI) démarre son deuxième roadshow en direction des pays du Golfe pour une durée de 10 jours à partir de ce vendredi. L’objectif est de développer les relations économiques, l’exploration des opportunités d’investissements au Maroc et le renforcement du partenariat avec ces pays de cette région. Les roadshows sont l’un des piliers du plan d’action de l’agence qui viennent s’ajouter aux salons, séminaires et conférences. Ainsi, l’AMDI a ciblé 5 pays, à savoir les Emirats arabes unis, plus précisément Abu Dhabi et Dubaï, le Qatar, le Koweït et l’Arabie saoudite. L’Agence compte tenir une conférence lors de son escale à Dubaï.

Le choix de ces pays s’explique, selon Fathallah Sijilmassi, DG de l’AMDI, par le fait qu’ils ont «radicalement changé et sont maintenant sollicités partout dans le monde en terme de structuration».

Cette tournée, selon lui, sera plus opérationnelle que la précédente qui a eu lieu en octobre 2010 dans cette même région. «Cette fois-ci, nous avons adopté une démarche plus concrète. Il s’agit de mettre en pratique les recommandations du premier road show. Aujourd’hui, nous avons poussé les investisseurs marocains a formulé leurs projets. Ces derniers ont déjà été présentés aux investisseurs de cette région pour qu’ils aient une idée sur nos offres». Sur ce point, le DG de l’AMDI a précisé que l’Agence a sélectionné 35 projets sur 89 se rapportant à différents secteurs d’activité. Il s’agit notamment de 9 projets dans l’immobilier, l’infrastructure et le tourisme et 10 dans les mines. A cela s’ajoutent 5 projets dans les énergies renouvelables, 2 dans l’éducation et 7 dans l’agrobusiness. L’AMDI a conçu un descriptif détaillé incluant toutes les informations nécessaires et qui sera présenté à l’investisseur. Afin de mener cette opération dans les règles de l’art, l’Agence a fait appel à un cabinet d’audit et de conseil (Price Water House). L’idée est de l’accompagner dans la structuration des projets et d’utiliser leur réseau dans les pays du Golfe pour avoir accès aux investisseurs. Le cabinet devra également assurer un suivi rigoureux post-road show afin de maximiser les chances de réalisation des projets choisis.

L’AMDI a ciblé 200 investisseurs composés notamment des fonds souverains, des grandes familles de la région et des sociétés d’investissements privées.

Source : L'economiste