Espace Médias

Mon guide

Actualités

  • Partager

La France accorde un financement de 100,3 millions d'euros au plan solaire marocain
Paru le  07/07/2011 - Général

La France accorde un financement de 100,3 millions d'euros au plan solaire marocain

L'Agence française de développement (AFD) a décidé, lors de son conseil d'administration tenu jeudi à Paris, d'accorder au Maroc un financement de 100,3 millions d'euros pour "appuyer la mise en oeuvre de son plan solaire et la construction d'une centrale solaire à Ouarzazate".

Ce financement, constitué d'un prêt de 100 millions d'euros et d'une subvention de 300.000 euros, a été approuvé en faveur de l'Agence marocaine de l'énergie solaire, chargée de mettre en oeuvre le Plan Solaire.

L'Agence française de développement a souligné à cette occasion l'importance du plan solaire marocain lancé en 2009 avec l'objectif de développer une capacité de production d'électricité à base d'énergie solaire de 2 000 MW minimum d'ici 2020.

Si le Maroc dépend à 97 pc de l'extérieur pour son approvisionnement en énergie, "ce qui grève lourdement sa balance commerciale et son budget", il est doté d'"une ressource solaire qui est parmi les plus abondantes de la planète et ses zones désertiques sont particulièrement propices aux centrales solaires à concentration, solution d'avenir pour produire de l'électricité renouvelable", relève l'agence.

L'électricité verte produite, dans le cadre du plan solaire marocain, sera orientée prioritairement vers le marché local et, pour partie, exportée vers l'Europe.

Le Programme de Ouarzazate sera développé en plusieurs phases, la première comportant une centrale cylindro-parabolique, d'une capacité comprise entre 125 MW et 160 MW, avec un système de stockage thermique de trois.

L'économie de combustible pour le Maroc est estimée à 38,5 millions de dollars par an et la première phase d'une centrale de 150 MW évitera l'émission de 270.000 tonnes de CO2 par an.

Source : MAP