Opportunités d'investissement

Mon guide

Pêche

  • Partager

Présentation du secteur

Les eaux marocaines se caractérisent par leur richesse et diversité biologique. La Zone Economique Exclusive marocaine se caractérise par une grande diversité des ressources halieutiques englobant près de 500 espèces dont 60 font l’objet d’une exploitation.

La ressource halieutique est répartie sur l’ensemble du territoire. Elle est essentiellement concentrée en Atlantique centre et sud. Les petits pélagiques constituent l’essentiel de la ressource (+ de 80% des captures en volume).

L’industrie de transformation et de valorisation des produits de la pêche au Maroc occupe une place privilégiée dans l’économie nationale du fait qu’elle traite près de 70% des captures de la pêche côtière et exporte environ 85% de sa production sur une centaine de pays dans les cinq continents.

Le tissu industriel du secteur des pêches maritimes est très diversifié et compte, en 2017, 444 unités toutes activités confondues dont la congélation, le conditionnement du poisson frais et  la conserve du poisson.
En 2017, la production halieutique nationale s’est établie à 1 368 724 tonnes et les exportations des produits de la mer ont atteint 717 158 tonnes.

Source : Ministère de l’Agriculture, de la Pêche Maritime, du Développement Rural et des Eaux et Forêts- Département de la Pêche Maritime

 

Offre Maroc

STRATEGIE SECTORIELLE
 
Stratégie Halieutis

Le Maroc s'est donné tous les moyens pour insuffler une nouvelle dynamique au secteur halieutique à travers le lancement du plan HALIEUTIS en 2009 par sa Majesté le Roi Mohammed VI. Cette nouvelle stratégie de développement et de compétitivité du secteur des pêches maritimes a pour ambition d'assurer la durabilité du secteur, à travers la préservation de la ressource halieutique, la modernisation des différents segments du secteur de la pêche ainsi que l'amélioration de sa compétitivité et de sa performance.
 
Source : Agence nationale pour le développement de l'aquaculture.
 
Objectifs
  • Valoriser de façon pérenne la richesse halieutique marocaine
  • Renforcer la contribution du secteur à l’économie nationale en triplant presque la valeur ajoutée halieutique pour la faire passer de 8,3 milliards de dirhams en 2007 à 22 milliards de dirhams en 2020 ;
  • Porter le nombre des postes de travail à terre employés par l’industrie et l’aquaculture de 61 650 à 115 000 et celui des emplois indirects de 488 500 à 510 200, à l’horizon 2020
  • Réduire de moitié le poids de l’informel pour le ramener à 15% du chiffre d’affaires du secteur
  • Porter la valeur des exportations des produits de la mer à plus de 3,1 milliards de dollars contre 1,2 milliards de dollars en 2007
  • Relever le volume de la production halieutique de 1,035 million de tonnes actuellement à 1,6 million de tonnes avec un effort particulier pour le développement de l’aquaculture
  • Encourager la consommation nationale du poisson pour la porter de 10 kg/an /habitant en moyenne actuellement à 16/kg/an/habitant.

     

CONTACTS UTILES

Autres secteurs en expansion

Afficher : 0 à 0 sur 0